Rechercher
  • Marie-Josée

Lectures d'été!

Permettons nous de reprendre notre souffle de ces derniers mois rocambolesques avec quelques lectures inspirantes. Je vous propose cinq livres à lire (ou relire car certains datent de quelques années mais sont toujours aussi pertinents) afin de vous aider à voir les choses autrements :


Switch : Osez le changement !

Coup de cœur pour ce livre sur la gestion du changement qui nous amène sur une voie des plus intéressantes ! En effet, pour qu’un changement soit durable, le cœur et la raison doivent travailler en équipe, vers une même destination et sur un chemin bien précis.  Les exemples concrets nous démontrent que cette théorie est applicable tant pour un changement individuel, organisationnel que sociétal


Bien souvent, comme agent de changement dans nos organisations, nous préparons une présentation avec une analyse détaillée : graphiques, historique, projection, etc. mais nous passons à côté d’un enjeu important.  Afin de changer le comportement des personnes, nous devons AUSSI nous adresser à leurs émotions.  Donc le but est de présenter une analyse et des faits tout en éveillant l’émotion de l’auditoire. 


Un autre concept fort utile est de mettre l’emphase sur ce qui fonctionne bien et d’en faire plus au lieu de seulement regarder le problème.  Par exemple, dans une entreprise où un secteur est moins performant, il sera intéressant d’aller voir comment les autres départements fonctionnent et d’adapter la solution.  De cette façon, les actions prisent ont plus de chance d’être en phase avec la culture et la réalité de l’entreprise que si les idées viennent de l’extérieur. 


En résumé, voici les principales étapes proposées :

  1. Cibler les éléments qui fonctionnent bien et essayer de les cloner.

  2. Définir les actions critiques : décrire le comportement désiré en quelques actions spécifiques et prioritaires.

  3. Montrer la destination : le changement est plus facile lorsque l’on connait le chemin à suivre et qu’on démontre bien pourquoi ce changement en vaut la peine.

  4. Trouver l’émotion : Connaître quelque chose et identifier le problème n’est pas suffisant pour provoquer un changement.  Il faut faire en sorte que les gens ressentent leur implication et l’importance d’utiliser leurs atouts.

  5. Simplifier le changement : décomposer le changement en plusieurs étapes.

  6. Créer un sentiment d’appartenance et une ouverture d’esprit dans votre équipe.

  7. Modifier l’environnement : changer la situation pour changer le comportement de la personne.

  8. Développer des habitudes : utiliser des aide-mémoires et des éléments déclencheurs réduits l’effort nécessaire pour maintenir le changement.

  9. Rallier le groupe : l’effet de groupe et la pression sociale sont importants.  Porter attention aux signaux sociaux positifs et propager la bonne nouvelle.

Auteurs: Chip Heath & Dan Heath



La qualité publique durable : du "bien faire" au "mieux vivre"

De la lecture pour nos élus ;)…Tellement d’actualité, ce livre se lit avec plaisir tout en remettant en question nos façons de faire.  Évidemment, deux thèmes qui me sont chers y sont combinés soit la qualité et la durabilité, mais l’humour et l’humanisme de l’auteur permettent aussi de prendre un temps de réflexion sans trop de lourdeur.  M. Chevalier a principalement écrit pour la France, mais ses exemples ressemblent énormément à la réalité québécoise.


Et si notre devoir était de rendre la fonction publique HUMAINEMENT performante…? La force du livre est de nous présenter l’avantage de voir une organisation comme un système avec des personnes, des interrelations, dans un environnement avec une mission à accomplir au lieu de travailler en silos.


Tout au long de l’ouvrage, l’auteur va nous démontrer qu’« Il n’y a pas de meilleure introduction aux démarches de « développement durable » que les démarches « qualité » »! Extrait du livre :

Nos administrations publiques croulent littéralement sous les démarches de « modernisation » (…) Nous ne pouvons plus aujourd’hui les aborder avec notre seul esprit cartésien, mécaniste et simplificateur (…) L’approche systémique nous suggère de nous intéresser aux interactions entre les divers éléments du système.

Que ce soit en éducation, en santé ou au niveau municipal, les réformes, les centralisations, les restructurations sont nombreuses, mais étant donné que souvent l’outil est « imposé » aux parties prenantes sans tenir compte de l’ensemble, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Par contre, l’insatisfaction des principaux intéressés, elle l’est."


Auteur : Gilles Chevalier


L'économie circulaire : une transition incontournable

Cet ouvrage collectif de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (I-EDDEC) présente les réflexions d’une cinquantaine d’experts sur l’économie circulaire et est en libre accès afin de faire avancer ce concept en pleine évolution. Le fil conducteur de l’ensemble des textes est de convaincre que la transition de l’économie linéaire à une économie circulaire est cruciale et incontournable.

La mise en contexte : « On estime que, chaque année, la population mondiale consomme davantage de ressources renouvelables que ce que la planète peut générer » permet dès le départ d’avoir notre attention. Ne vous laissez pas décentrer par le nombre de concepts présentés : économie collaborative, circulaire, de fonctionnalité, symbiose industrielle, etc., car les définitions sont toujours en évolution et il n’y a pas de consensus mondial à l’instant présent. L’essentiel est bel et bien de remettre en question notre fonctionnement comme consommateur, société, entreprise afin de créer de la valeur pour tous de façon durable.


Selon l’I-EDDEC, l’économie circulaire est un « Système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités ».


Auteurs : Sous la direction de Sébastien Sauvé, Daniel Normandin et Mélanie McDonald



The New Sustainability Advantage : Seven Business Case Benefits of a triple bottom line (traduction libre : Le nouvel avantage de la durabilité : sept études de cas démontrant les avantages d'un triple bilan)


À lire absolument afin de convaincre les sceptiques qui vous entourent que le développement durable apporte des économies réelles et mesurables!  Dans son édition 10e anniversaire, l’auteur fait une mise à jour percutante des bénéfices de ses études de cas.  

M. Willard dresse la liste des 10 priorités des entreprises et le développement durable arrive… en 10e! Par contre, augmenter les revenus, aller chercher de nouveaux clients (et les garder) ainsi que réduire les coûts d’opération sont les 3 premiers. Ce qui explique le coup d’approche de cet expert reconnu en durabilité.


La vraie valeur ajoutée de ce livre est de donner des exemples de succès avec des économies qui donnent le goût de devenir un agent de changement en faveur du développement durable.


M. Willard s’assure aussi que l’aspect humain ne soit pas négligé en donnant une valeur financière à l’engagement des employés, au recrutement et au taux de roulement.

Les figures et les tableaux illustrant que la stratégie du développement durable est une excellente stratégie d’affaire pour les entreprises sont nombreux.  Il évalue aussi les 7 principaux bénéfices du développement durable pour une entreprise  :

  1. Augmenter les revenus

  2. Réduire les dépenses d’énergie

  3. Réduire les dépenses des matières résiduelles

  4. Réduire les dépenses des matières premières et d’eau

  5. Augmenter la productivité des employés et l’innovation

  6. Réduire les dépenses reliées au taux de roulement des employés

  7. Réduire les risques

Auteur : Bob Willard



The 7 laws of enough : cultivating a life of sustainable abundance (traduction libre : Les 7 lois de "enough" : cultiver une vie d'abondance "durable")


Et pour terminer, un vrai bijou! Ce livre nous propose un changement drastique et positif tant au niveau personnel, des organisations que de la société. En résumé, il vise à nous faire passer de la peur du manque donc "toujours avoir envie de plus" à "je suis assez, j'ai assez et j'en fait assez!" Un beau cadeau à se faire comme humain, gestionnaire, leader, dirigeant...


Auteures: Gina LaRoche et Jennifer Cohen


Bonne lecture et bon été!


Marie-Josée Roy, ing. M.Env.


Notre mission: aider les entreprises en croissance à améliorer leur performance globale en appliquant les principes de développement durable (économique, environnementale et sociale). https://www.mjrdeveloppementdurable.com/

13 vues

© 2019 par MJR, créé par IVC Communication